A vélo le long du Nil au Soudan

Un nouveau livre de Laurent Moutinot

L’ancien conseiller d’Etat belleviste Laurent Moutinot est un passionné de vélo. Après avoir parcouru sur sa petite reine une partie de la route de la soie en Asie et celle des esclaves en Afrique, il s’est lancé à l’assaut de la vallée du Nil au Soudan, en compagnie de son épouse Myriam et de leur ami Stéphane. Récit.
 
Son carnet de voyage est paru l’an dernier aux Editions Slatkine sous le titre Le Chameau véloce descend le Nil. En fait, toute l’équipe a dû changer son programme et remonter les pistes sablonneuses le long du fleuve à cause d’un vent de face trop violent dans le désert.
    
La couverture du livre a été réalisée par Sylvie Oudard.   Retour

Cédons la plume à l’auteur: «S’il m’arrive parfois de souffrir en montant sur mon vélo, lorsque mon corps est fatigué et ma tête lourde, quelques kilomètres de pédalée m’ont toujours redonné l’énergie physique et la tête claire. Le vélo est le meilleur médicament contre tous les maux; il libère le corps et l’esprit.»
Parmi les hauts lieux de ce périple à travers le Soudan (si vaste qu’une partie s’est faite en voiture), citons les pyramides de Méroé, le temple d’Amon à Soleib, l’île de Saï, et surtout les fouilles de Kerma en compagnie de Charles Bonnet, l’ancien archéologue cantonal qui a découvert les tombes des fameux pharaons noirs, qui témoignent de la grandeur et de la splendeur des royaumes de Nubie.
 
Tout au long de ce voyage, les trois compagnons ont pu bénéficier de l'hospitalité chaleureuse de certains habitants. Encore une fois, laissons Laurent Moutinot s'exprimer: 
«Les Soudanais sont adorables, leur pays magnifique et nous rentrerons à Genève les yeux pleins de soleil, de sourires et de pyramides.» As-salam aleikoum!