Il quitte les écoles de Bellevue et Genthod

Adieu, Monsieur le directeur!

Petit retour en arrière. Vendredi 26 juin, c’est la fête des Promotions dans de nombreuses communes. A Bellevue, le conseiller administratif Jean-Daniel Viret préside la cérémonie et prend congé de Salvatore Chudzinski, le directeur des écoles de Bellevue et Genthod, qui va quitter ces deux villages pour d’autres horizons, toujours dans l’enseignement genevois.

Le magistrat s’exprime en ces termes: «Je me souviens d’un jeune instituteur avec une moustache noire et l’œil pétillant. Il est arrivé ici en 1981 et a exercé ses fonctions d’enseignant, y compris celle de maître principal, jusqu’en 1996.»
Et d’ajouter: «Il est revenu comme directeur en 2013. Certes, la moustache a quelque peu blanchi, mais l’œil est toujours aussi pétillant. Merci Monsieur Chudzinski pour tout ce que vous avez fait pour l’école de Bellevue.»

Ce dernier, très ému, a répondu ainsi, s’adressant surtout aux élèves qui venaient de terminer la présentation d’un très beau spectacle musical avec chants, flûtes et tambourins: «Merci les enfants, c’est le plus beau cadeau que vous puissiez me faire. Vous voyez, cela vaut la peine de se donner de la peine. L’école de Bellevue tourne très bien et je pars confiant.»

Après la cérémonie, chacun a encore pu discuter avec l'ancien directeur autour d'une table. Nous lui souhaitons bon vent et nous le reverrons sans doute de temps en temps dans son costume de cowboy, puisqu'il est membre du club de danse en ligne Black Eagle animé par son épouse Elvira.
Retour



Bernard Taschini et
Jean-Daniel Viret

(sur l'estrade)
remettent un cadeau
à Salvatore Chudzinski.