Pour le 50ème anniversaire des Samaritains genevois

Un jeune Belleviste sort une bande dessinée

Secrétaire du Conseil municipal de Bellevue, Aurélien Matti est très actif dans la commune. Il fait partie des pompiers et vient d’organiser le deuxième festival de cinéma en plein air à Port Gitana. En outre, il a publié récemment une bande dessinée pour marquer le 50ème anniversaire de l’association genevoise des sections de samaritains (AGSS), dont il est membre depuis l’an 2000. Portrait.

Cette BD à usage interne se veut le reflet des activités des samaritains, principalement cours de premiers secours, don du sang, présence lors de manifestations publiques. Notre Belleviste était chef de projet: il a lui-même dessiné quelques planches et écrit quelques scénarios. L’ouvrage est composé de petites histoires, drôles ou sérieuses, pour adultes ou enfants, sans forcément de lien les unes avec les autres.

Certaines plumes célèbres comme Zep ou Plonk et Replonk ont  participé à cette bande dessinée. Pour le reste, le chef de projet a fait appel aux élèves de l’Ecole professionnelle des arts contemporains de Saxon.

Une grande liberté de création était laissée aux étudiants, alors que les professeurs donnaient des conseils artistiques ou techniques.

Quand on demande à Aurélien Matti ce qu’il apprécie en tant que samaritain, il répond d’emblée: «J’aime porter secours à autrui. Et l’aspect formation est tout aussi important pour moi. Enseigner les gestes qui sauvent, ça me plaît.»

En préface à cette BD, le conseiller d’Etat Pierre Maudet, ancien président de l’AGSS, a écrit: «L’AGSS, de par sa longévité et sa vitalité, symbolisée par l’engagement de ses membres et la haute qualité de ses prestations, est la meilleure réponse que l’on puisse apporter à la question de savoir si jeunes - et moins jeunes - éprouvent encore le besoin de s’engager pour le bien commun.»

Retour