Une Belleviste expose ses toiles

La palette de Teresa Garcia Gill

Architecte de formation, Teresa Garcia Gill est une ancienne habitante de Bellevue qui fait de la peinture durant ses loisirs. Elle a exposé récemment une partie de ses œuvres à la salle Colovracum dans le cadre de l’exposition d’automne organisée par l’Association des artisans de Bellevue-Genthod.

L’artiste utilise diverses techniques pour ses tableaux, qu’ils soient figuratifs ou non: huile, aquarelle ou encre sur papier. Des élèves de l’école de Bellevue lui ont rendu visite lors de l’exposition. Les enfants voyaient toutes sortes de sujets qu’elle-même n’avait pas envisagés. «Devant l’art abstrait, dit-elle avec le sourire, celui qui regarde peut chaque jour inventer autre chose.»
Pour Teresa Garcia Gill, la peinture aide à surmonter les tensions. Pratique-t-elle un art prémédité ou spontané? Elle répond qu’il s’agit d’un jeu entre spontanéité, technique et imagination. Ses nombreux voyages dans divers pays sont une source d’inspiration importante pour elle.







Teresa Garcia Gill aime varier ses tableaux.

Cette ancienne Belleviste veut donner un sens à l’aspect commercial de son travail artistique. C’est pourquoi elle verse une partie du produit de la vente de ses tableaux à la pouponnière de Dakar au Sénégal, ville dans laquelle sa fille a séjourné pendant un certain temps. C’est lors d’une visite à sa fille que Teresa s’est prise d’affection pour cet établissement qui accueille de nombreux bébés nés prématurément, orphelins ou abandonnés par leurs parents, et dont l’état de santé est souvent très précaire.

Vous trouverez ici d’autres informations sur la pouponnière de Dakar.

Retour