Karl Blau en concert à l'université Webster

Pas d'antigel sur les routes


Le chanteur américain de country music Karl Blau s’est produit à l’université Webster de Bellevue le dimanche 5 février en soirée. Mais ce concert a failli n’avoir pas lieu. Explication.


Karl Blau s’est rendu en voiture de Vienne, la capitale de l’Autriche, à Milan pour accueillir ses trois amis musiciens. Comble de malchance, le GPS et les téléphones portables ne fonctionnaient pas. Le quatuor a donc pris la direction de Gênes (Genoa ou Genova) et non pas celle de Genève (Geneva). Arrivés au bord de la mer, ils ont compris leur erreur et sont revenus à Bellevue en empruntant des routes enneigées à travers la Suisse, ce qui a causé un certain retard. Peut-être que cet incident routier et météorologique sera pour Karl Blau la source d’inspiration d’une nouvelle chanson. Après tout, l’une de ses chansons a pour titre Fallin’ Rain (La pluie tombe).

En tout cas, si l’antigel n’était pas sur les routes helvétiques, le festival du même nom, lui, a su réchauffer le cœur des nombreux spectateurs qui n’avaient pas hésité à braver les éléments pour assister à ce concert. Karl Blau nous a charmés par sa belle voix chaleureuse, parfois douce, parfois grave. Il chante la vie, l’amour, la mort, la solitude. Lui et ses musiciens distillent une musique de rêve qui nous emmène dans le tréfonds de l’Amérique:  Eli Moore à la guitare basse, Andrew Dorsett aux percussions et Jon Hyde, qui joue assis de la guitare métallique à pédale (en anglais, pedal steel guitar).





Si le concert a commencé avec un peu de retard, cela valait la peine d’attendre, car les quatre musiciens, dont deux portent le traditionnel chapeau de cowboy, nous ont offert avec talent une bonne dose de country music, comme celle qu’on aime, qui donne envie d’esquisser quelques pas de danse en ligne. Consultez le site Internet de Karl Blau pour d'autres informations.


Retour