Contre la suppression de l'office postal

La résistance se poursuit

Les trois partis représentés au Conseil municipal de Bellevue ont déposé une motion conjointe qui vise au maintien d’un bureau de poste complet dans la commune, alors que la direction de la Poste envisage d’en faire une simple agence avec moins de prestations. Cette motion a été approuvée à l’unanimité lors de la séance du 17 octobre.

Elle demande au Conseil administratif de se prononcer pour le maintien d’un service postal complet à Bellevue (poste et tous les moyens de paiements). Elle demande aussi à l’Exécutif de poursuivre les discussions avec la Poste et d’entamer en cas de désaccord une procédure de conciliation auprès de la PostCom pour que celle-ci puisse rendre une recommandation, comme cela est stipulé dans l’ordonnance sur la poste.

Le maire Bernard Taschini a déclaré à ce sujet: «Cela nous oblige à avoir une position très dure face à la Poste. Les communes ont peu de choses à dire, mais nous irons jusqu’au bout.»

Parmi les arguments développés par les conseillers municipaux, citons les suivants: la population et les emplois vont augmenter de manière importante au cours des prochaines années; les personnes âgées et les personnes à mobilité réduite, ainsi que les entreprises apprécient de pouvoir bénéficier de services complets. Cette proximité limite les nuisances et les contraintes liées aux déplacements; elle s’inscrit dans la perspective du développement durable prôné par la commune, que ce soit sous l’angle économique, social et environnemental. La fermeture de l’office postal de Bellevue entraînerait de surcroît des inconvénients majeurs en matière de déplacements et de circulation jusqu’en 2020 au moins, en raison des travaux actuellement en cours sur la route Suisse à Versoix.

Rappelons que cette motion interpartis fait suite à la pétition lancée par le parti libéral radical en juillet, pétition qui a recueilli 2471 signatures, dont 1030 de Bellevistes.
Retour