Pour favoriser l'électromobilité

La commune a fait installer une borne de recharge



La commune de Bellevue a fait installer sur le parking de la mairie une borne de recharge pour véhicules électriques. C’est la première fois dans le canton qu’un tel équipement est posé sur le domaine public communal. L’inauguration officielle a eu lieu le 10 novembre en présence du conseiller d’Etat Luc Barthassat, du directeur général des SIG Christian Brunier et des autorités bellevistes.



Le maire, Bernard Taschini, et le conseiller administratif en charge du développement durable, Jean-Daniel Viret, se sont tous deux félicité du partenariat avec les SIG, qui ont construit cette borne, et ont souligné ceci: «Bellevue est heureuse d’être pionnière dans le domaine de la mobilité électrique. En tant que commune engagée sur la voie du développement durable, il nous a paru comme une évidence de soutenir ce projet qui vient s’ajouter à la liste d’actions déjà menées, au quotidien, dans notre commune pour un avenir meilleur.»

Pour sa part, Christian Brunier a rappelé que cette borne fait partie du réseau MOVE, qui groupe de nombreux électriciens dans toute la Suisse. Actuellement, notre pays compte plus de 300 bornes, dont 8 à Genève, pour la recharge des véhicules électriques. Le directeur général des SIG a déclaré: «Nous distribuons depuis une année une électricité certifiée 100% renouvelable, cette même énergie que vous trouvez aux bornes de recharge MOVE.»




Quant au conseiller d’Etat Luc Barthassat (sur l'estrade), il a précisé que le canton s’était fixé pour objectif à l’horizon 2030 de «convertir» 10% du parc de véhicules immatriculés à Genève en véhicules à propulsion électrique. «C’est un objectif ambitieux mais réaliste grâce à l'engagement de nos partenaires qui étendent activement le réseau des bornes de recharge. Ce bel effort collectif est important car il permet de positionner Genève en première ligne d'une mobilité durable et favorable à la qualité de vie de tous.», a souligné le chef du Département de l’environnement, des transports et de l’agriculture.


Deux élèves de Bellevue s'apprêtent à couper le ruban traditionnel, en présence de Messieurs Taschini, Barthassat, Brunnier et Viret
(de gauche à droite).

Retour