Un Belleviste expose ses toiles à Versoix

Un chatoiement de couleurs


Sous le titre «Matières et création», le Belleviste Daniel Rohner expose ses tableaux très colorés jusqu’au 2 avril dans un restaurant de Versoix. Rencontre avec un artiste qui a toujours aimé peindre, comme il le dit lui-même.

«C’est un ancien peintre genevois ami de la famille qui m’a donné déjà enfant le goût de l’art.» Boulanger à la retraite, Daniel Rohner s’est lancé dans l’expression artistique en autodidacte. En 2012, il rejoint l’Atelier 7 à Genève et suit les cours de Roberto Giuliani, un graphiste, peintre et sculpteur reconnu.
Cédons-lui la parole encore une fois, ou plutôt le pinceau: «Je prends un réel plaisir, en développant mes idées de manière créative, tout en expérimentant les matières, les résines acryliques et les techniques mixtes.»
Le Belleviste utilise toutes sortes de matériaux: sable, gravier, verre, métal, bois caoutchouc. Une fois, il a même récupéré une gaine de ventilation pour en faire une œuvre d’art qu’il a peinte et intitulée Spiraloïde! D’où lui vient son inspiration? «Je pense à un truc et je le note, nous répond-il. Puis je vois ce que j’ai à disposition. Je m’inspire de peintres comme Miró par exemple.»










Et que pense-t-il de son maître? Daniel Rohner ne tarit pas d’éloges à son sujet: «Les cours de Roberto Giuliani sont géniaux. On écoute toutes sortes de musique, et après, il nous demande de dessiner ce que nous avons entendu.
On apprend beaucoup à son contact et on fait de la philosophie en réalisant nos œuvres.» Son site se trouve à l’adresse www.giuliani-art.ch.
La peinture est un vrai passe-temps pour l’ancien boulanger. Mais il apprécie de faire des expositions de temps en temps. «On aime ou on n’aime pas mes tableaux, nous dit-il avec le sourire, mais au moins, une exposition m’apporte une certaine forme de reconnaissance de la part du public et cela me fait plaisir.»
Retour